OPTIMZEN : Amélioration Confort ET Maitrise Energie SANS Travaux

FAQ

BIM est un acronyme qui vient de l'Américain « building information modeling ». Personne ne s'accorde actuellement pour donner une traduction française à ce terme, l'habitude semble être prise d'utiliser le vocable BIM et de proposer une définition plus complète que celle résultant de la traduction littérale de ces trois mots.

 

La plupart des professionnels du bâtiment s'accorde pour définir le BIM comme une nouvelle méthode de travail qui consiste, pour un projet de construction ou de transformation d'un bâtiment, à partager les informations entre les différents acteurs de la construction : architecte, bureaux d’études, installateurs, fabricants, client, gestionnaire d’immeubles, … sous forme d’une maquette numérique.

 

Le BIM n'est pas un logiciel, bien qu'il fonctionne en intégrant une série de logiciel, c'est un processus qui permet à tous les acteurs de partager et d'alimenter une maquette numérique en 3D.

 

Cette maquette numérique prend naissance entre les mains de l'architecte-concepteur, elle est ensuite rendue accessible aux bureaux d'études des différents corps d'état dans le but d'être complétée et adaptée.

 

A ce stade du BIM, la maquette comprendra plusieurs sous maquettes (structure, second- œuvre, fluides, etc) qui sont généralement déposées à un format commun dans une plate-forme collaborative.

 

Ces maquettes par métier sont fusionnées dans une maquette synthétique qui pourra mettre en évidence les éventuels conflits entre les différents composants techniques du bâtiment après calcul par les logiciels spécifiques.

 

A partir de cette synthèse, et après correction des conflits, la maquette sert à produire les plans d'exécution. Elle permettra également à faire les métrés, la planification et le phasage du chantier.

 

Pendant le chantier, les concepteurs et les entreprises de construction mettront à jour la maquette ce qui implique, à la fin du chantier, que la maquette est conforme à l'ouvrage construit.

 

Le maître d'ouvrage a la possibilité de gérer informatiquement son bâtiment. La maquette sert à la mise en service du bâtiment et à son exploitation en intégrant les travaux ultérieurs. Elle est utile jusqu'à la fin de vie du bâtiment.

Le BIM est une méthode de travail qui s'appuie sur un processus collaboratif entre les différents acteurs (architectes, bureaux d’études, etc.) d'un projet de construction ou de transformation d'un bâtiment.

 

Ce processus permet à tous de partager et d'alimenter une maquette numérique en 3D. Chaque profession utilise des logiciels de calcul et de simulation pour construire sa propre maquette qu'il faudra incorporer dans la maquette finale du projet, en prenant en considération toutes les interférences et les conflits éventuels.

 

Les différentes modélisations permettent en particulier de prendre en compte dès l'origine du projet, les contraintes découlant du niveau d'efficacité énergétique recherché.

 

Dans ce domaine, la maquette numérique sera adaptée de manière à incorporer la composition des parois résultant des calculs, le choix des matériaux et les épaisseurs, la taille des fenêtres, l'orientation du bâtiment et les protections solaires passives ou actives répondant aux exigences thermiques et climatiques du bâtiment.

 

Les performances des modes de chauffage, de climatisation, de ventilation et de production d'eau chaude sanitaire seront déterminées pour répondre aux attentes en matière de confort et de bilan énergétique.

 

La définition des caractéristiques thermiques et les équipements énergétiques du bâtiment au niveau de la maquette permettent d'éviter les modifications ou les risques d'erreurs au stade final du projet et du chantier.

 

La maquette numérique est utilisée pour déterminer et tester le système de gestion technique et réaliser diverses simulations de fonctionnement selon l'occupation, les conditions climatiques extérieures : température, humidité relative, ensoleillement en tenant compte de la gestion des occultations. Ces simulations permettront de déterminer les conditions d'une gestion optimale minimisant la puissance souscrite d'électricité, de chaleur et de froid.

OPTIMZEN : Amélioration Confort ET Maitrise Energie SANS Travaux