OPTIMZEN : Amélioration Confort ET Maitrise Energie SANS Travaux

FAQ

La climatisation réversible consiste à utiliser la même machine frigorifique pour produire le chauffage et le froid. L'inversion de cycle consiste à inverser la circulation du fluide frigorigène dans la machine, le condenseur devient évaporateur et inversement pour l'évaporateur.

 

L'intérêt de cette solution est de disposer d'une pompe à chaleur pour produire le chauffage avec un surcoût modique car la réversibilité de l’installation augmente seulement d’environ 10 à 15 % le prix du groupe frigorifique.

 

Les limites de cette solution sont les suivantes :

- La pompe à chaleur air/eau à une puissance et un coefficient de performance de plus en plus faible aux basses températures extérieures, ce qui peut obliger à surdimensionner le groupe ou à disposer d'un appoint lorsque les températures extérieures sont trop basses (autour de zéro degré).

- En mi-saison, les besoins du bâtiment peuvent-être différents selon les locaux : d'un côté du chauffage est nécessaire, de l'autre il faut rafraîchir. Il arrive que le chauffage puisse s’imposer le matin mais que la climatisation soit demandée en fin de journée.

- La réversibilité complète ne convient pas lorsque le froid est également utilisé pour refroidir des locaux qui ont besoin de froid toute l'année, tels que les serveurs informatiques. Il faut alors disposer d'un groupe supplémentaire non réversible spécifique à ces locaux.

- Dans les locaux où les besoins de froid sont importants toute l'année (salles de réunions), la climatisation réversible peut-être inadaptée.

 

Le passage du groupe froid de la position chaud à la position froid peut-être réalisée :

- Automatiquement en fonction de la température extérieure avec une temporisation manuellement.

- Manuellement en fonction de la demande de chauffage dans les locaux les plus défavorisés (faible ensoleillement).

Le choix du système de climatisation est fonction du nombre de locaux à traiter et des disponibilités pour installer une machine frigorifique. Les climatiseurs (sauf DRV : Débit de Réfrigérant Variable) sont prévus pour des locaux indépendants et des projets de petite taille.

 

- Les climatiseurs mobiles, les mono-split et les multi-split sont réservés à la climatisation de quelques pièces.

- Les armoires de climatisation conviendront à des locaux spécifiques produisant beaucoup de chaleur, nécessitant un contrôle rigoureux de la température et éventuellement de l'humidité (serveur informatique, salle d'archives, laboratoire, etc.).

- Les multi-split de type DRV sont utilisés pour des surfaces plus importantes (de l’ordre de 300 à 2000m²).

- Les halls d'activité et les grandes surfaces commerciales sont équipées de roof-top réversibles assurant le chauffage, le rafraîchissement ainsi que le renouvellement d'air.

 

  • Les types de production

La climatisation centralisée avec une production d'eau glacée et une distribution vers des émetteurs de type ventilo-convecteurs est adaptée à des immeubles climatisées de moyenne et de grande taille. La production centralisée de froid est à envisager lorsque les puissances globales à mettre en jeu sont importantes et lorsqu'il existe un important taux de foisonnement, ce qui conduit à réduire la puissance totale installée. Elle n'oblige pas à distribuer le fluide frigorigène dans tous les locaux comme avec les climatiseurs. De plus, Il est possible de prévoir des secours. La conduite et la gestion (régulation et programmation) sont facilitées avec la mise en place d’une gestion technique du bâtiment (GTB).

 

La production d'eau glacée peut être réalisée de différentes manière :

- Par des groupes monoblocs (qui peuvent-être réversibles) et sont le plus souvent placés à l'extérieur,

- Par des groupes eau/eau installés dans un local technique associés à des réfrigérants (condenseurs) disposés en toiture (condenseur) du type eau/air (dry-cooler),

- Par des tours réfrigérantes de type eau/eau.

 

L'émission de froid est dans ce cas souvent associée à celle du chauffage :

- Solution 2 tubes réversibles ou non : la batterie d’échange de l'émetteur est alimentée en eau glacée lors de la période de climatisation et en eau chaude lors de la période de chauffage, s’il y a réversibilité.

- Solution 2 tubes-2 fils : la batterie d'échange est en eau glacée et une résistance électrique assure le chauffage.

- Solution 4 tubes : une batterie est alimentée en eau glacée pour la climatisation et une batterie est alimenté en eau chaude pour le chauffage.

La climatisation des locaux met généralement en jeu une machine frigorifique qui produit un fluide froid (air frais, eau glacée, fluide frigorigène) et des émetteurs de froid situés dans les locaux à climatiser, l’ensemble étant raccordé par un réseau.

 

  • Machine frigorifique

La machine frigorifique fonctionne selon le même principe que nos réfrigérateurs domestiques. Elle prélève de la chaleur dans un volume ferme (les locaux à climatiser) qu'elle rejette à l'extérieur. Cette machine est composée principalement :

- D’un compresseur électrique qui comprime un fluide frigorigène pour le faire passer d’un état gazeux à un état liquide

- D'un condenseur qui permet au fluide comprimé d’échanger sa chaleur avec le milieu extérieur

- D’un évaporateur qui prélève de la chaleur dans le milieu à refroidir

Quand elles sont réversibles ces machines peuvent servir au chauffage (pompe à chaleur) et produire de la chaleur qu'elle prélève dans le milieu extérieur. Ces machines ont l'intérêt de produire plus de chaleur que l'énergie fournie au compresseur.

 

  • Climatiseurs

Les climatiseurs sont des machines frigorifiques qui peuvent avoir une structure différente :

- Soit monobloc : dans ce cas, le caisson de l’appareil regroupe l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et son ventilateur. C'est le cas des climatiseurs de fenêtre (Window-unit), des climatiseurs mobiles, des armoires de climatisation, des consoles à eau, et des roof-top (Unité de climatisation de toiture pour grand volume),

- Soit en deux parties (split et multi-split) : dans ce dernier cas, plusieurs unités intérieures (partie évaporateur) sont raccordées à une unité extérieure (partie compresseur, condenseur).

 

Il existe des systèmes plus complexes comme le DRV (Débit de Réfrigérant Variable) qui utilise le fluide frigorigène comme élément de transfert thermique pour le rafraîchissement (et le chauffage en cas de réversibilité) vers des unités intérieures. Avec ce système la vitesse de rotation du compresseur est variable selon la demande de froid dans chaque local.

 

  • Climatisation centralisée

La machine frigorifique produit à l'évaporateur de l'eau glacée qui est distribué à l'aide d'un réseau calorifugée (2 ou 3 tubes) à l'aide d'une pompe vers les émetteurs : ventilo-convecteurs, MTA, etc. ou l'échangeur d'une centrale de traitement d'air.

Avec une climatisation centralisée, l'eau glacée peut-être fournie par un réseau urbain (Climespace à Paris) au lieu d’une machine frigorifique. Dans ce cas, un échangeur entre le réseau urbain de froid et le réseau de distribution interne est mis en place.

OPTIMZEN : Amélioration Confort ET Maitrise Energie SANS Travaux