OPTIMZEN : Amélioration Confort ET Maitrise Energie SANS Travaux

FAQ

La ventilation des bâtiments peut être réalisée naturellement ou mécaniquement. Dans ce dernier cas, on distingue les systèmes de type simple flux ou double flux.

 

  • Ventilation naturelle

Avec une ventilation naturelle, aucun ventilateur n’intervient pour faire circuler l’air. Il est mis en mouvement grâce à la différence de température entre l’air entrant dans le local, généralement plus froid et pris en partie basse du local et l’air sortant, plus chaud et extrait en partie haute.

Des amenées d’air (grilles, bouches) sont disposées en façade du bâtiment et des bouches d’évacuations, placés en partie haute des locaux, sont généralement raccordées à des conduits verticaux débouchant en toiture. L’air est ainsi évacué vers l’extérieur.

Les transferts d’air entre les pièces sèches (bureaux, chambres, séjours) dans lesquels l’air neuf entre et les pièces humides (sanitaires, cuisine) où l’air est évacué, sont facilités en détalonnant les portes de séparation de ces diverses pièces.

On retrouve généralement ce type de ventilation dans les maisons ou les anciens appartements.

 

  • Ventilation mécanique simple flux

La ventilation simple flux consiste à installer un ventilateur pour faciliter la circulation de l’air, quelques soient les différences de température entre les bouches d’entrées et les points d’évacuations. Le ventilateur est généralement placé sur l’évacuation d’air et aspire depuis les pièces humides, l’air vicié.  

 

  • Ventilation mécanique double flux

La ventilation double flux consiste à souffler et extraire mécaniquement l’air des locaux ventilés.

L’air soufflé à l’intérieur du local est préparé dans une centrale de traitement d’air où il est filtré, chauffé ou refroidi, et humidifié ou déshumidifié.

Un réseau de conduites permet de le distribuer dans les différentes pièces, où il est diffusé par des bouches d’amené d’air qui peuvent être murales ou disposés au plafond.

L’air est repris dans les locaux par un ensemble de grilles d’extraction raccordées à un réseau terminé par un extracteur.

Cette solution permet, outre le traitement thermique et hygiénique de l’air neuf, de récupérer la chaleur contenue dans l’air extrait pour préchauffer l’air neuf. Dans certains cas, une partie de l’air extrait peut-être recyclé et renvoyé dans le local avec l’air neuf.

OPTIMZEN : Amélioration Confort ET Maitrise Energie SANS Travaux